Aide spéciale Covid-19 : comment percevoir un secours occasionnel de solidarité (SOS)

Le dispositif exceptionnel d’aide sociale (secours occasionnel de solidarité) mis en place en 2020 par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères dans le contexte de pandémie mondiale de Covid-19, est reconduit en 2021 sur les six premiers mois de l’année dans un premier temps.

Les assouplissements dont ont fait l’objet les règles d’attribution de ces aides en 2020, restent en vigueur pour permettre au plus grand nombre de ressortissants français établis à l’étranger, durement affectés par la crise économique, d’en bénéficier.

JPEG
Les règles d’attribution de ces aides viennent d’être assouplies pour permettre au plus grand nombre de ressortissants français établis à l’étranger et durement affectés par la crise économique liée à la pandémie d’en bénéficier.

Qui peut prétendre au secours occasionnel de solidarité ?
- Français résidant à l’étranger et inscrits au registre des Français établis hors de France
- Français pouvant justifier d’une perte de revenu en raison de la crise économique liée à pandémie mondiale de coronavirus

Quelles sont les modalités d’attribution du SOS ?
- Il est versé mensuellement
- Le demandeur peut bénéficier d’un secours occasionnel de solidarité même s’il bénéficie déjà d’aides publiques locales
- Le secours occasionnel de solidarité peut être versé jusqu’à six fois pour la première moitié de l’année 2021

Quel est le montant du secours occasionnel de solidarité ?
- Le montant mensuel s’élève à 208 euros par ménage + 138,67 euros par enfant à charge.

Comment présenter votre demande d’aide exceptionnelle ?

Liste des pièces justificatives :
- formulaire de demande d’aide exceptionnelle : à télécharger, compléter et renvoyer
- en cas de séparation, jugement accordant la garde des enfants à l’un ou l’autre des parents
- justificatifs des revenus perçus en 2020 faisant apparaître une baisse des ressources (bulletins de salaire, indemnités chômage...)
- certificats de travail de 2019 et 2020
- justificatifs de dépenses de logement : contrat de bail ou acte de propriété avec document du prêt bancaire le cas échéant, factures d’électricité, gaz et autres charges.
- relevés de tous vos comptes bancaires des 6 derniers mois (couple : relevés de tous les comptes bancaires des deux conjoints)
- attestation de coordonnées bancaires en Suisse
- copie de la pièce d’identité française du demandeur

Le dossier est à adresser par messagerie électronique ou par courrier

Dernière modification : 10/02/2021

Haut de page